L'Initié avance avec prudence et silence sous le manteau.

 

« La vigilance, qui doit guider les pas du frère martiniste, lui vient de la connaissance véritable au sens de Sophia, c’est-à-dire de la Sagesse dont il porte l’attribut : le Manteau.

Il s’agit là de la Sagesse divine que Saint Paul opposait à la sagesse profane qui est de ce monde. Pour L.-C. de Saint-Martin, cette dernière n’est qu’un fragment déchu de la Sagesse primordiale ou Sophia est plus qu’une sagesse mondaine, elle conduit l’homme à une impulsion divine ( rappelons que l’Esprit Saint a été identifié à la Sophia par st. Théophile d’Antioche et st.Irénée de Lyon) véritable dépôt transmis d’Initié à Initié, sous le boisseau et dont le rayonnement, tout en portant témoignage au monde, se révèle à qui s’ouvre et ainsi le perçoit et le reçoit. Si l’Initié avance avec prudence et silence sous le manteau, c’est que parfois « ce qu’il est » ( sa personnalité), parle plus fort que « ce qu’il a dit ». Le Manteau recouvre donc ses vêtements ( « ce qu’il est »), son aspect extérieur étant ainsi caché sous les plis noirs du tissu. Il apprend  à faire taire les revendications de son moi. Le vêtement a toujours reflété la personnalité de celui qui le porte, celle-ci est donc mise « sous le voile », le terme manteau lui-même vient d’ailleurs du latin « mantellum » qui signifie « voile ».»

JMV

12308542 188126344863721 6807774257338588240 n

 

Saint Martinisme