C’est cette Société que je vous annonce comme étant la seule de la terre qui soit une image réelle de la société divine

Sous les auspices de cette « Société des Indépendants », « et de la doctrine profonde à laquelle s’appliquent ses différents membres » (Le Crocodile, Chant  15), s’est édifiée ainsi, le strict respect des principes saint-martinistes, non un « Ordre Martiniste » de plus parmi les innombrables Ordres  se déclarant et se présentant comme tels, mais la « Société » désirée par le Philosophe Inconnu, à savoir la réunion des « Serviteurs+Inconnus », de ces « Indépendants » qui ont accueillis le message de l’Evangile et se considèrent, simplement comme des pauvres disciples du Christ Jésus, Notre Divin Maître Réparateur et Seigneur.

Telle est l’œuvre que se sont fixés les membres de cette « Société » pensée par Saint-Martin comme une « Fraternité du Bien », une Société quasi « religieuse », à savoir la Société des Frères, silencieux et invisibles, consacrant leurs travaux à la célébration des mystères de la naissance du Verbe dans l’âme ;

 

S l1600

 

cercle intime des pieux Serviteurs regroupés – selon le vœu même du Philosophe Inconnu – afin de répondre à sa volonté initiale et première en « Société des Indépendants », qui n’a « nulle espèce de ressemblance avec aucune des sociétés connues » (Le Crocodile, Chant 14), et dont Saint-Martin déclare : « C’est cette Société que je vous annonce comme étant la seule de la terre qui soit une image réelle de la société divine, et dont je vous préviens que je suis le fondateur. » (Le Crocodile, Chant 91).

 

Bio lcsm image 4

 

 

Saint Martinisme Louis-Claude de Saint Martin